Histoire

aquarelle2

Le Caïd Hammou El Glaoui, un des bâtisseurs de la kasbah de Télouet, fief de cette même famille, était un grand  amoureux  de la nature.

A ses heures perdues, il partait à la découverte de la faune et la flore environnante ce qui l’a amené à se passionner pour les produits de la Terre.

Huile d’olive, noix et miel n’avaient plus de secrets pour lui.

Il passait de longs moments  à observer le ballet incessant des abeilles dans le ciel de l’Atlas.

Vers 1920, il décida d’installer un rucher aux portes de la Kasbah pour pouvoir suivre et observer le minutieux travail des abeilles qui tout au long de l’année lui fourniront leur précieux nectar.

A sa mort en 1934, son oncle Hadj Thami El Glaoui, Pacha de Marrakech qui a repris les rênes de la kasbah de  Télouet, décida de moderniser ces ruchers pour une production plus importante afin d’en faire profiter ses prestigieux hôtes ainsi que tout son entourage.

Aujourd’hui, afin de perpétuer la tradition, un des petits-fils et sa femme ont décidé de reprendre le flambeau en faisant revivre…

Les Ruchers du Pacha.